LES EXPORTATIONS DE CAFÉ TOGO CONTINUENT À BAISSER

Quand vous pensez à la production de café, le Togo n'est peut-être pas le premier pays qui vient à l'esprit, mais le café est une denrée importante pour le pays d'Afrique de l'Ouest et représente 10% de leurs exportations totales.

Il est donc préoccupant que la saison 2020/21 ait connu une nouvelle baisse de production, les chiffres officiels étant de 2 400 tonnes contre 2 500 tonnes l'année dernière. Il s'agit d'une déclaration du Secrétaire général Enselme Gouthon du Comité de coordination du cacao et du café (CCFCC).

Le Robusta est presque exclusivement cultivé dans le pays, qui a un profil gustatif similaire au café cultivé au Ghana, son voisin. La majeure partie de la production a lieu dans la région du Plateau, qui se trouve sur le même plan équatorial que le Ghana.

Selon les statistiques d'exportation de l'OIC, le Togo a exporté 30 614 sacs de café de décembre 2020 à novembre 2021, une baisse significative par rapport aux 39 452 de l'année précédente. Traditionnellement, le café togolais est acheté par l'UE, notamment la France et la Belgique.

La production de café au Togo a commencé dans les années 1920 à l'époque coloniale, mais a toujours été confrontée à bon nombre des mêmes problèmes que dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, à savoir les arbres vieillissants, les droits fonciers et les petits agriculteurs ayant un accès limité à l'éducation et aux ressources, ainsi que que les changements climatiques.

Auteur

  • Nick Baskett est le rédacteur en chef de Bartalks. Il est titulaire d'un diplôme du Financial Times en tant que directeur non exécutif et travaille comme consultant dans plusieurs secteurs. Nick a possédé plusieurs entreprises, dont un restaurant et un café primés en Macédoine du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

vecteur de cacao

Bulletin

fr_FRFrench